Accueil > Pratiques > Naturopathie > Gemmothérapie

Gemmothérapie

Du latin gemmae, qui signifie bourgeon, la gemmothérapie est une forme de traitement à base de plantes qui utilise le tissu embryonnaire végétal pour traiter certaines maladies.

Qu'est-ce que la gemmothérapie ?

Du latin gemmae, qui signifie bourgeon, la gemmothérapie est une forme de traitement à base de plantes qui utilise le tissu embryonnaire végétal pour traiter certaines maladies.

La gemmothérapie, souvent appelée « thérapie des bourgeons », fait partie d’une grande famille de thérapies à base de plantes qui ont été développées pour prévenir et traiter divers problèmes de santé des plantes. 

Du latin gemme, qui signifie bourgeon et aussi pierre précieuse, la gemmothérapie utilise uniquement des tissus germinaux frais provenant de plantes, d’arbres et d’arbustes, à savoir des bourgeons, des pousses et des racines. 

Des embryons immergés dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine sont utilisés pour fabriquer une solution de substances actives végétales concentrées. Bien entendu, leurs propriétés dites cicatrisantes varient selon la plante dont ils sont issus : le cassis est utilisé pour l’énergie, le sapin est utilisé pour la toux, l’aubépine est utilisée pour le cœur… De plus, certains produits de gemmothérapie contiennent bien faits des diurétiques, drainants et détoxifiants.

Les grands principes

Selon cette théorie, les bourgeons ont certaines propriétés thérapeutiques supérieures à différentes parties des plantes matures ; les bourgeons, en tant qu’embryons, ont en même temps le potentiel de développement des plantes comme si c’ était les racines, les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits.

Il contient également des concentrations élevées d’hormones, d’oligoéléments, de vitamines, de minéraux et d’autres éléments actifs.

Les initiés à la gemmothérapie parlent de l’intégralité du bourgeon. Le tissu embryonnaire fournit non seulement une teneur plus élevée en ingrédients actifs, mais a également une gamme d’action nettement plus large par rapport à chaque partie de la plante extraite séparément.

Par exemple, le bourgeon d’aubépine, qui est largement utilisé en gemmothérapie, a des bienfaits qui proviendraient de ces  fruits (influence sur le muscle cardiaque) et de ces fleurs (influence sur la fréquence cardiaque). 

Le bourgeon de tilleul, quant à lui, combine les propriétés apaisantes de la fleur de cet arbre et les propriétés nettoyantes et diurétiques de l’aubier, qui est la partie molle et blanchâtre qui se forme entre le bois dur et l’écorce toutes les années. 

C’est pour toutes ces raisons que la gemmothérapie est parfois appelée « phytothérapie mondiale ». Cependant, cette intégralité ne doit pas être considérée comme une règle absolue. 

Les bourgeons n’ont pas toujours tous les bienfaits que la plante peut apporter . La croissance peut également être un facteur important dans l’acquisition de certaines propriétés, voire indispensable. Par exemple, les pousses de framboise n’ont pas autant de vitamine C que son fruit mûr.

Macérat ou dilution ?

Il existe deux écoles théoriques dans le développement de produits en gemmothérapie : l’une soutient l’utilisation de bourgeons sous forme d’extraits (macérat), et l’autre soutient l’utilisation de diluants homéopathiques préalablement réaliser, que nous appelons la forme 1D.

Le macérat

Pour obtenir le macérat, les bourgeons sont trempés dans un mélange eau-glycérine-alcool pendant 21 jours et sont ensuite filtrés. La substance obtenue, appelée « macérat mère », est comparée à la teinture mère, la base des solutions phytothérapeutiques. 

Cependant, il est moins concentré que la teinture, en le diluant de 1/20 au lieu de 1/10. Il est généralement dilué dans un peu d’eau. 

La posologie varie selon le produit. Généralement , on prend 5 à 15 gouttes par jour (en une seule prise ou de deux ou trois par jour).

La forme 1D

La forme 1D correspond à une solution dix fois plus diluée que le macérât. De plus, la formulation originale ne contient pas d’humidité. Les bourgeons ne sont trempés que dans de l’alcool et de la glycérine, ce qui contredit la formule du docteur Henry, qui vise à extraire les éléments actifs des plantes. Bien que l’1D s’inspire de l’homéopathie, ce n’est pas à proprement parler de l’homéopathie. 

D’une part, elle est relativement plus concentrée, ce qui signifie qu’elle contient encore plus d’éléments actifs et pas seulement la simple fonction de « vibration » des solutions homéopathiques. De plus, la fabrication de la forme 1D n’implique généralement pas de dynamisation, qui est le processus d’agitation et qui est indispensable dans une solution homéopathique.

Les bienfaits de la gemmothérapie

Bien que les connaissances scientifiques sur les propriétés médicinales des plantes ne cessent de croître, la gemmothérapie n’a pas encore fait l’objet de publications scientifiques, de sorte que son efficacité ne peut être affirmée avec certitude.

Traditionnellement, les bourgeons de différentes plantes ou fruits sont utilisés pour les indications suivantes :

Contribuer au traitement des maladies cardiovasculaires

Le gui est une plante très largement utilisée pour aider à réguler les problèmes cardiaques. Les bourgeons, utilisés sous forme de macérat concentré en glycérine, réduirait les risques cardiovasculaires en abaissant le taux de cholestérol sanguin. 

L’aubépine, elle, est également utilisée pour les problèmes cardiaques grâce à ses fleurs (réduit les battements cardiaques et les palpitations) et les propriétés stimulantes de ses fruits (effet protecteur sur le muscle cardiaque).Les bourgeons d’amandier et de tilleul diminuent le taux de triglycérides dans le sang et ont un effet anticoagulant, ce qui prévient des maladies cardiovasculaires.

Détoxifier l’organisme

On dit que le tilleul, le romarin et les bourgeons d’amande nettoient le corps de ses déchets (par exemple l’acide urique). Les bourgeons de bouleau  sont aussi utilisés pour nettoyer le foie et les voies urinaires, et pour faciliter l’élimination des déchets organiques tels que l’acide urique et le cholestérol. La bourgeon de cassis,lui, aurait un effet purgatif sur le foie.

Améliorer le sommeil et lutter contre la fatigue

Le bourgeon de figuier a un effet sur le système endocrinien, ce qui explique son effet positif sur les troubles du sommeil. Quant au bourgeon de cassis, il aide à combattre la fatigue physique et mentale. Le bourgeon de thym,lui, peut également soulager la douleur et améliorer la qualité du sommeil.

Contribuer au traitement des troubles arthritiques

En raison de ses propriétés, il est dit que les bourgeons de bouleau sont efficaces dans le traitement de l’arthrite chronique progressive. Les bourgeons de pin et de gui ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent aider à soulager les problèmes d’arthrite.

Renforcer la santé

Quant aux bourgeons de vigne et de romarin, on dit qu’ils aident à renforcer la santé physique grâce à leurs propriétés antioxydantes et à leurs niveaux élevés de polyphénols.

La gemmothérapie en pratique

Déroulé d'une séance

Une séance de gemmothérapie se déroule en fonction du domaine d’expertise du thérapeute.

Habituellement, la première séance consiste à clarifier les antécédents médicaux du patient et à se renseigner sur son état actuel, et ses problèmes. Lorsque le praticien le découvrira, il indiquera au patient quel type de bourgeon prendre en lui renseignant également la fréquence et la dose de la prise.

Contre-indications de la gemmothérapie

La gemmothérapie comprend certaines contre-indications et précautions, en particulier pour les femmes enceintes. 

Au début de la grossesse, il est recommandé de consulter votre médecin avant de prendre pour des bourgeons. Certains bourgeons sont également déconseillés aux personnes souffrant de maladies cardiaques ou ayant des problèmes de coagulation et d’hypertension. Si vous prenez des médicaments, vous devez vous assurer que la prise de bourgeons n’interagit pas avec eux.

Nos naturopathes en gemmothérapie

Chrystèle MOYNE : Naturopathie / Aromathérapie / Diététique / Fleurs de bach / Gémmothérapie / Micronutrition / Phytothérapie à Lyon

Chrystèle MOYNE

Primum non nocere : d’abord ne pas nuire

Lyon 6

Naturopathie / Aromathérapie / Diététique / Fleurs de bach / Gémmothérapie / Micronutrition / Phytothérapie

Ludivine GÉNIN : Naturopathie / Aromathérapie / Fleurs de bach / Gémmothérapie / Réflexologie / Phytothérapie à Lyon

Ludivine GÉNIN

Vos troubles de santé ne sont pas une fatalité; prenez votre santé en main en étant bien accompagné!

Lyon 6

Naturopathie / Aromathérapie / Fleurs de bach / Gémmothérapie / Réflexologie / Phytothérapie